Patrick HANS
pour l'état civil Suquet, est né à Paris le 12 avril 1947. Elevé dans un milieu bourgeois, il effectue ses études secondaires au Lycée Jeanson de Sailly, puis au Petit seminaire de Paris, avant de rejoindre l'Ecole des Cadres d'où il sortira avec un diplôme de marketing. Conjointement, il fait de l'athlétisme à un haut niveau et il cotoie notamment les Bambuck, Jazy et autres champions de l'époque.
Il se marie très jeune avec Roselyne Perroteau, a deux enfants, et part au service militaire. C'est à cette époque qu'il réalise ses premières toiles sur la cote normande, lieu de villégiature habituelle de la famille. Nous sommes en 1969. Puis ses activités professionnelles lui font sillonner la France de Marseille à Lille en passant par Avignon. Pendant ces dix années, la peinture est alors assez loin de ses préoccupations, bien que quelques tableaux datent de cette époque. De retour à Paris, il s'installe dans le 19e arrondissement et c'est l'occasion d'un vrai démarrage de sa production artistique.
Nous sommes en 1976. Il travaille dans une compagnie d'assurances, a maintenant quatre enfants. Il compose de nombreuses toiles aux inspirations diverses et variées. Il se décide à exposer dans de multiples salons régionaux, parisiens et à l'étranger. Il présente plusieurs toiles au Salon des Indépendants.
1984 sera de nouveau un coup d'arrêt, résultant de sa séparation d'avec sa femme et par voie de conséquence de ses enfants.
Vivant pendant quatre années avec Frédérique Dumont, il reprendra ses pérégrinations ainsi que ses changements professionnels, de cette période difficile, émergent quelques toiles.

1988, de retour à Paris, il ambitionne une nouvelle fonction dans une entreprise. Il rencontre alors Nadine Pavillon.
1990 sera pour Hans l'année d'un nouveau départ, à la suite de sa rupture avec le monde professionnel et de sa décision de se consacrer dorénavant totalement à la peinture. A cette occasion, il ouvre un petit atelier attenant à son habitation de Montigny les Cormeilles, accessible au public. Ses œuvres sont alors d'inspiration essentiellement Val d'oisienne ; il expose dans de nombreux salons et parvient à être sélectionné pour les salons d'Automne et des Artistes français au Grand Palais où ses tableaux de grandes dimensions ont auprès du public un beau succès.
Souhaitant développer son activité, il décide de s'installer à Giverny, lieu privilégié de l'impressionnisme et également lieu profitable pour son inspiration, la qualité de vie, et la fréquentation touristique. Il vit donc à quelques centaines de mètres du Musée Claude Monet dans un lieu calme et reposant où son habitation et son atelier sont en tous points sources de plénitude. Il commence à travailler dans le jardin de Claude Monet. Ses toiles traduisent l'influence du lieu et de l'impressionnisme. De nombreux articles fleurissent dans la presse. Un public cosmopolite fréquente assidument son atelier. Les salons d'Automne et des Artistes Français sont à nouveau des succès. Il entame le cycle des expositions régionales par la Galerie du Démocrate.
Puis, en 1993, ce seront la Galerie Hirsch de Lyons la forêt, deux restaurants de renom pour les expositions permanentes, la Galerie Amyot rue Saint louis en l'isle à Paris et les salles de vente de la France entière.
En 1994, après une exposition au Crédit Lyonnais de Vernon, c'est l'Hotel Normandy et la Salle d'armes du Pont de l'Arche, sans oublier quelques expositions de groupes.
Mais c'est surtout l'ouverture d'une galerie située en face du Musée Claude Monet qui attirera, pendant la saison 1994, plus de 23000 visiteurs qui fréquenteront les cimaises de ce lieu tenu par l'artiste lui-même.
L'année 1995 commence avec une exposition située à l'Espace Philippe Auguste de Vernon.
Paralellement à l'ouverture saisonnière de sa galerie chaque année à Giverny, attirant plusieurs milliers de visiteurs, Patrick Hans expose en Novembre 1996 dans les anciens ateliers de Manet, rue Saint-Petersbourg à Paris, au centre culturel André Malraux du Kremlin Bicetre au mois de novembre 1999, à la galerie Marie G. Tribeca New York en décembre 2002 et enfin au Japon en 2004, dans le cadre du partenariat du musée Claude Monet avec ce pays. En février 2000, Patrick Hans va s'installer dans le petit village de Gommecourt situé à 5 km de Giverny, où il fait construire un grand atelier pour y travailler et recevoir ses clients, tout en conservant sa galerie de Giverny où les admirateurs se pressent de plus en plus nombreux pour contempler ses œuvres.
Patrick Hans, depuis maintenant 15 années de professionnalisme, a su se faire un nom. Sa notoriété dépasse largement le cadre régional. Sa production ainsi que ses ventes n'ont cesser de progresser. Ses œuvres, hormis une très large clientèle hexagonale, sont maintenant présentes dans plus de 25 pays étrangers dont les Etats-Unis, le Japon, le Canada, le Royaume-Uni, l'Italie, l'Allemagne, l'Australie, Corée, l'Inde, etc...
Ses principales sources d'inspiration restent actuellement, outre les jardins de Claude Monet et de l'Hotel Baudy, les bords de l'Epte et de la Seine, la forêt et les champs de Giverny, ainsi que les paysages environnants. Mais pendant la saison hivernale, il cherche à se ressourcer par des campagnes picturales qui l'amènent dans différentes régions françaises, et dans des pays lointains où la confrontation avec d'autres cultures, couleurs et lumières l'enrichisse considérablement. Ses thèmes de peinture sont essentiellement basés sur la trilogie ciel-arbre-eau, que ce soit à Giverny, dans les marines et dans les régions ou pays qu'il cotoient.
La figure humaine n'apparaît pratiquement pas. La touche est fine, la palette très riche et colorée, avec des couleurs très pures. La facture est gaie et laisse transparaitre une grande sensibilité. Hans est parti des grandes leçons de l'impressionnisme et particulièrement de Monet, Renoir et Pissaro pour trouver sa propre voie et affirmer sa personnalité. L' art pictural est pour lui un moyen de se connaître et de communiquer ses sentiments, de communiquer avec l'autre. Au delà de l'impressionnisme, il revendiquerait l'école du sentimentalisme, l'œuvre étant un support pour transmettre ses émotions. Comme il aime à le dire, «la peinture est plus qu'un art de vivre, une philosophie de l'homme».

EXPOSITION DE GROUPES
1983
Salon International de Bourges
Grand prix international de Deauville
Mairies des Ve et XIXe Arrondissements de Paris
Salon des Indépendants
1984
Salon d'Avignon
Grand prix International de la Côte d'Azur
Exposition de Bruxelles
Salon de Metz
Salon de Nancy
Galerie Omorfos
Salon de Vanves
1991
Grand prix International de Béziers
Grand prix International de la Côte d'Azur
Grand prix international de Deauville
Salon de la Frette-sur-Seine
Salon d'Herblay
Salon de Montigny- Les-Cormeilles
Salon de Cormeilles-en-Parisis
Salon d'Automne
Salon des Artistes Français
1992
Salon de Montigny- Les-Cormeilles
Salon d'Herblay
Salon de Pontoise
Salon de Saint-Mandrier-sur-Mer
Salon d'Automne
Salon des Artistes Français
1993
Salon de Montigny
Salon de Giverny
Salon de Saint-Marcel
1994
Salon de Giverny
Salon de Saint-Marcel

EXPOSITIONS PERSONNELLES TEMPORAIRES
1984
Hôtel Concorde Lafayette
Restaurant du VIIIe Arrondissement de Paris
1991
Institut Européen des Entrepreneurs de la Vatine - Mont-Saint-Aignan (76)
1992
Foire aux Croutes d'Angers
Galerie le Démocrate - Vernon
1993
Hôtel-Restaurant La Musardière
Galerie Hirsch - Lyons-La-Forêt (27)
Crédit Lyonnais - Vernon
Galerie Anick Romanée - Giverny
1994
Hôtel-Restaurant Le Normandy - Vernon
Salle d'Armes - Pont de l'Arche (27)
1995
Salle Maubert - Espace Philippe Auguste - Vernon (27)
1996
Anciens ateliers de Manet - Paris 8e
1999
Centre Culturel André Malraux - Kremlin Bicetre 94
2002
Galerie Marie G. Tribeca Manhattan New York USA
2004 Japon

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES PERMANENTES
1992
Auberge de Parville - Evreux (27)
1993
Auberge de Parville - Evreux (27)
Restaurant Les Jardins de Giverny - Giverny (27)
Galerie Amyot - Rue Saint-Louis-en-l'lsle - Paris (75004)
1994
Hôtel-Restaurant Le Normandy - Vernon (27)
Galerie Hans - Giverny (27)
1995
Galerie Hans - Giverny (27)
2001
Galerie Hans - Giverny (27)
Galerie Atelier Hans - Gommécourt (78)

 

RECOMPENSES OBTENUES
- Mention Honorable au Salon de Bourges 1983
- Sélectionné par le jury au Grand Prix International de Deauville
- Finaliste au Grand Prix de la Côte d'Azur 1984
- Mention Spéciale au Salon d'Avignon 1984
- Finaliste au Grand Prix de la Côte d'Azur 1991
- Grand finaliste au Grand Prix International de Deauville 1991
- 3ème du Prix du Public au Salon de Montigny- Les-Cormeilles 1991
- 2ème du Prix du Public au Salon de Montigny- Les-Cormeilles 1992

 

REVUE DE PRESSE
- L'Amateur d'Art 1983 (Salon des Indépendants)
- L'Amateur d'Art 1984 (Salon de la Côte d'Azur)
- L'Amateur d'Art 1983 (Salon de Metz)
- L'Amateur d'Art 1984 (Galerie Omorfos)
- Les Dernières Nouvelles de l'Ouest 1992-1993
- Le Démocrate 1992-1993-1994-1995
- Eure-Inter 1992-1993-1994-1995
- Vallée de Seine 1992-1993
- Paris-Normandie 1993-1994-1995-2001-2003
- L'Impartial 1993
- L'Eclaireur Brayon 1993
- Le Courrier de l'Eure 1994
- La Dépèche d'Evreux 1994
- Visa Japon 2004